29 juin 2010

PEINTURE : Décapage


Une des choses qui vont de pair avec la peinture sur p'ti bonshommes, c'est la dé-peinture.

Que ce soit à cause d'un schéma de couleur qui ne va finalement pas, d'une figurine peinte dix ans auparavant et qu'on a aujourd'hui honte de montrer, ou alors d'une figurine achetée d'occasion avec des couleurs psychédéliques, on cherche à un moment ou un autre le produit miracle pour décaper.

Je crois bien avoir presque tout testé (trichlorétylène, Décap'Four, ...).

Jusqu'à très récemment, j'utilisais le couple acétone/liquide de frein : l'acétone pour tout ce qui est métal, et le liquide de frein pour tout le reste (plastique et résine). Un bain de quelques heures à quelques jours dans un bocal fermé en verre, suivi d'un brossage à la vieille brosse à dents et d'un savonnage à l'eau tiède et c'est (presque) bon. Au besoin, c'est à répéter pour essayer d'éliminer la peinture qui reste dans les recoins.
Ces deux produits font donc potablement leur boulot. Mais ils sont irritants, l'acétone finit par s'évaporer et le liquide de frein est pollué rapidement par la peinture (et pas question de s'en débarrasser dans l'évier). Et si l'acétone est très bon marché (moins de 2€ le litre), le liquide de frein est nettement plus onéreux (~15€ le litre).

Mais je crois bien avoir trouvé le produit miracle.

Il s'agit du Glanzer. C'est un nettoyant ménager à base d'ammoniaque, assez facilement disponible en grandes surfaces.
Avantages :
* Il n'est ni toxique, ni irritant (aucun logo spécifique au dos du bidon).
* Il est peu cher (~4€ le litre).
* Et surtout, c'est un excellent décapant.
En fait, la couche de peinture ne se dissout pas comme avec l'acétone. Elle se ramollit et se décolle de la figurine, un peu comme avec le liquide de frein, mais en moins pâteux. Donc le brossage élimine beaucoup mieux la couche de peinture, et le produit est beaucoup moins pollué avec la peinture des figurines à la trempe.

J'avais commencé à l'utiliser pour décaper le plastique, mais je me suis rendu compte qu'il donne aussi d'excellents résultats sur le métal, mieux même que l'acétone.
J'ai donc définitivement remisé le liquide de frein. En fait, le seul vrai avantage que je trouve encore à l'acétone, c'est sa capacité à dissoudre la colle. Le Glanzer n'a pas l'air d'attaquer la superglue.

20 juin 2010

FOW : Barbellés

A Flames Of War, les pioniers, sapeurs et autres ingénieurs des champs de bataille ont la possibilité de faire pleins d'autres choses rigolotes autres que tirer sur l'ennemi.
Entre autres choses, s'ils sont dotés d'un véhicule avec tout le matériel nécessaire, ils peuvent miner une zone ou dérouler du barbelé pour sécuriser une partie du terrain.

Le champ de mines est déjà prêt depuis avril. Mais il me manquait toujours les zones de barbelés.

Il me faut donc 3 zones de 20cm*5.
J'en découpe 3 plaques dans une feuille de styrène d'1mm d'épaisseur. Je passe un coup de papier de verre sur le 'dessus', ça facilitera plus tard la prise de la colle à bois.

Pour le fil barbelé, je me suis fourni chez Games Workshop. Je n'ai pas été déçu par la qualité. Il s'agit d'un fil ~0,7mm sur lequel est spiralé un fil de ~0,3mm. Army Painter fait aussi du fil barbelé du même genre. Pour ceux qui recherchent quelquechose de plus ressemblant, je sais que certaines gammes de matos pour modélisme ferroviaire font du fil vraiment barbelé en photodécoupe.

Donc mon fil barbelé GW, je l'ai enroulé sur un tube pour faire des rouleaux à la bonne taille pour du 15mm.

Pour les supports du fil, j'ai mis du temps à trouver une solution qui soit réaliste, solide et facile à faire.
J'ai utilisé un profilé en I en styrène (résidu d'un projet avorté).
J'ai coupé des sections pour assembler des X.Ces X sont enfilés sur un fil de fer (1mm) pour avoir une structure solide. Et le fil barbelé est enroulé autour.
Bon, ça, c'était pour le premier essai. Pour les suivants, j'ai trouvé beaucoup plus simple d'insérer les X et le fil central sur le rouleau de barbelés plutôt que l'inverse.
Et les sections de barbelés sont ensuite collées sur les plaques.

La texture est donnée avec du sable saupoudré sur les plaques enduites de colle à bois diluée. J'ai attendu que ça sèche bien avant de repasser une bonne dose de colle à bois diluée afin que le sable soit bien fixé.

Ensuite, c'est la phase de peinture.
Sous-couche noire.
Les barbelés et les supports sont peints avec des brossages successifs de Tin Bitz, Boltgun Metal et Chain Mail (couleurs métalliques de chez GW). Ca donne un aspect de métal vieilli qui convient bien à du fil qui commence à rouiller.
Le sol est peint en marron (mélange 1/3 Ombre Brûlée, 2/3 Ocre de chez Pébéo) et brossé avec du Bleached Bone (GW) avant de recevoir différentes teintes d'herbe statique et de flocage.

Et voilà.
Cet après-midi, j'ai donc terminé le montage des 2 dernières plaques. Il ne me reste plus qu'à les peindre.

17 juin 2010

PEINTURE : Vernis en bombe

Je trimballe mes figurines à droite et à gauche et je joue avec, ce qui peut abimer la peinture.
De plus, j'utilise de la Prince August Model Color, et j'ai remarqué que cette gamme de peinture (malgré ses trouze millions d'avantages sur d'autres gammes chez d'autres fabricants) est sensiblement plus fragile.

J'ai donc deux bonnes raisons de vernir mes figurines.Idéalement, le vernis doit protéger la figurine et être invisible, ou du moins se faire le plus discret possible. Le choix se porte donc généralement sur des vernis mat.
J'ai longtemps utilisé le vernis anti reflet mat de la marque Altona, disponible dans les supermarchés Carrefour pour 8/10€ la bombe.
Mais bien que donné pour mat, il y a quand même un léger rendu brillant, et d'autant plus qu'on a la main lourde sur le pshit.

Je me suis finalement mis à la recherche d'un meilleur vernis. Je voulais rester fidèle au vernis en bombe. Je sais que certains vernissent d'abord au brillant à la bombe (pour la protection) avant de re-vernir en mat au pinceau (pour effacer l'effet brillant). Mais je ne suis pas prêt à autant d'effort et d'étapes pour vernir une figurine.

J'ai donc farfouillé plusieurs forums pour recueillir des avis de peintres sur leurs vernis. Et puis ensuite, j'ai été faire un tour dans les deux boutiques de loisirs créatifs de Brest pour voir ce qui était disponible. Au final, j'ai jeté mon dévolu sur une bombe de vernis mat pour tableaux de marque Talens (13€ la bombe).

Quand j'ai fait mon premier essai, j'ai eu une frayeur ! Le pshit sur la figurine lui a donné un aspect mouillé et huileux tout ce qu'il y a de plus brillant ! C'était bien la peine de chercher un vernis mat ! Mais en fait, cet aspect disparait totalement au séchage. Ouf !

Il y a toujours un léger brillant, mais c'est réellement extrêmement léger. Et en comparaison de mon ancien vernis, on peut considérer qu'il est complètement mat.
Bref, je l'ai adopté. C'est plus cher, mais le rendu mat (ou quasi mat) vaut bien les 3/5€ en plus par bombe.

11 juin 2010

EPIC : 3èmes Rencontre Epic de Guidel

Allez, il est temps de rattraper un peu le retard et de faire un peu diminuer la liste des choses à raconter sur ce blog. Je vais donc vous parler de la 3ème édition des Rencontres Epic de Guidel.

Nous sommes donc le 1er weekend de mai, à côté de Lorient.
Après avoir fait moultes détours pour contourner le marché qui bloque systématiquement le centre bourg chaque dimanche matin, on arrive au GPS (Guilde des Peintres et Stratèges 56).

Ce qui est bien avec le GPS, c'est qu'il est bien placé. En gros n'importe quel breton peut s'y rendre en faisant au maximum 2 heures de route. Étant un habitant du vrai farwest (ouest de Brest), ce genre de 'petit' détail a son importance.

Après l'exil sur Brest de Becbunzen, l'organisateur des deux premières éditions, c'est Ronnie le lorientais qui a lancé les invitations pour ce "Guidel 3". Même si la Vrévie a réduit l'effectif, quatre des cinq départements bretons (Bretagne au sens large) étaient représentés. Il y avait donc du monde de Nantes, Rennes, Brest, Quimper, plus les locaux de Lorient et Vannes. Mais étrangement, personne des Côtes-d'Armor. A vrai dire, je ne connais aucun joueur ni aucun club de jeu dans ce département ... un vrai mystère.

Bref, on était 9 joueurs plus quelques spectateurs de passage venus découvrir le 6mm ou confirmer leur récent krakage pour le mini-W40K.
Après les formalités d'usage (blabla Epic, blabla listes d'armées, blabla "OMG ! les conversions de Gurdil !!"), on a lancé la bourse aux joueurs : "qui veut affronter des titans ?", "qui veut affronter des squats ?", "qui veut affronter des eldars ?" (comment ça ? personne ne veut affronter une armée eldar ? ^^).

Et donc on a tous pu enchainer chacun 3 parties dans la journée. Tous, sauf Ronnie. Normalement, on devait être un nombre pair, mais il y a eu des désistements. Du coup, Ronnie a joué les spectateurs. Il a quand même pu pousser un peu ses figurines en faisant une démo à un de nos visiteurs de Quimperlé.

Vous pouvez aller lire sur le forum Epic-Fr quelques comptes-rendus des parties qui se sont jouées.

Voici 7 des armées jouées :

Mes eldars du vaisseau-monde Saim-Hann

Les squats de GurdilUne magnifique armée, tant au niveau des conversions lourdes que de la peinture. Pas de bol, j'ai pris les photos en contre-jour ...

D'autres squats, par Kyril

D'autres eldars, par Wathiere

La légion de l'Adeptus Mechanicus par Charlie Brown

Les Thousans Sons de Bodeshmoun

La Légion d'Acier de Becbunzen

Et puis maintenant, quelques photos prises à droite et à gauche durant mes parties :

Des robots et le train blindé de Gurdil

Le titan Reaver relooké façon Charlie Brown

Moi contre Gurdil, avec l'attaque du train par les indiens de la tribu Saim-Hann











Là, c'était la dernière partie de la journée avec, du coup, plein de spectateurs. Mais non, ne stress pas Becbunzen ! :)

Et puis avant de partir, la photo de groupe. Les 9 joueurs, Krak le président du club GPS de Guidel, le quimperlois qui a pu faire une démo avec Ronnie et dont je n'ai pas retenu le nom. Et il manque Pandera et Bab, les 2 quimperois qui sont passés nous voir.

Et puis en attendant les 4èmes Rencontres Epic de Guidel, il y aura la Recontre Epic Armageddon des Triskèles, les 4 et 5 septembre 2010, entre Rennes et Nantes.

4 juin 2010

CONF : Executeur de l'Inquisition

Petit retour au jeu de rôle ce soir. Et pour l'occasion, j'avais besoin d'une figurine de voleur/éclaireur.
J'ai fouillé dans mon stock pour voir si j'avais quelquechose d'approchant. Et le truc le plus approchant que j'avais étaient des Exécuteurs de chez Rackham. J'en avais 5 déjà peints, mais la qualité de peinture et le schéma de couleur font mal aux yeux.

Mais justement, j'avais un Exécuteur juste sous-couché, converti en Exécuteur de l'Inquisition (avec poignards au lieu du sabre), qui attendait depuis des années. C'était donc l'occasion de lui faire sa fête.

Donc pour le schéma de couleurs, retour à quelquechose de plus sobre. Et comme je n'avais pas le temps ni l'envie de me casser la tête à essayer 36 combinaisons de couleurs, je suis parti sur un maintenant classique schéma GI US de la seconde guerre mondiale.

Et maintenant, attention les yeux, voici une 'oeuvre' datant de 2002. Admirez ces beaux aplats qui ne sont pas brouillés par des éclaircissements ou ombrages inutiles ! Admirez le choix audacieux des couleurs ! Admirez le dosage de l'épaisseur du vernis ! Admirez la texture du socle !Bref, j'ai fait quelques progrès en 8 ans, et heureusement !

1 juin 2010

EPIC : Les renforts eldars de mai


Hier soir, avant d'aller me coucher, et donc avant de considérer 'officiellement' le mois de mai terminé, j'ai finalisé mon titan Fantôme. Celui-là a attendu 3 ans avant d'être peint, et a connu plusieurs bains dans l'acétone. Un merci à Hojyn qui m'avait fournit les pieds (manquants quand je l'avais acheté).
J'ai essayé de reproduire sur l'épaule gauche le symbole du clan Fir Dinillainn (clan titanique du vaisseau-monde Saim-Hann) :
Egalement terminés hier soir, 3 Nightwings, et 3 Night Spinners façon 'vieux Falcon'. Là, c'est Le Duc qu'il faut remercier pour les canons des Night Spinners.

Cela s'ajoute à la paire de titans Revenant que j'avais terminé au début du mois.

Bilan de mai et planning de juin

Bilan du mois de mai 2010 :

Peinture :
- EPIC : 27 marius (2 titans légers Revenant, 1 titan Fantôme, 3 Nightwings et 3 Night Spinners)
- W40K : 3 marius (1 Terminator pour Space Hulk)
- FOW : 20 marius (4 tanks légers M5A1 Stuart, 2 pions objectif)
Achats :
- EPIC : 18 marius (2 Vampires, 3 Nightwings, 4 Marcheurs de combat)
50 marius de peints pour 18 achetés. Le stock de trucs à peindre diminue donc de 32 marius. Bilan positif, et nettement plus satisfaisant que celui du mois d'avril.

Par rapport à l'objectif pour le mois, j'ai fait du hors programme (le Terminator, les Nightwings et les Night Spinners). J'ai aussi fait des impasses (le 5ème M5A1 Stuart et le cuirassé Desolator). Et puis je me suis contenté du montage de l'avion de reconnaissance pour FOW.


Programme de juin 2010 :
- BFG : cuirassé Desolator ... mais qui y croit encore ?
- FOW : 5ème M5A1 Stuart, Piper L4 Grasshopper, 3 zones de barbelés
- CONF : 1 exécuteur du Griffon (j'ai besoin d'un avatar de voleur/éclaireur pour du JdR)
- EPIC : 10 Marcheurs de combat, 6 socles de Rangers, 2 Vampires Hunter