16 août 2010

Peinture : maintenance des pots

Ce dimanche, j'ai fait un peu de maintenance sur mes pots de peinture.

Avant de se servir d'un pot, il faut bien l'agiter pour bien mélanger le liant et des pigments. Et le mélange est d'autant mieux fait qu'on met dans le pot un agitateur, typiquement, des billes de métal, comme dans les bombes de peinture.

Je connaissais le principe, mais voir des plombs de pêche sur l'atelier peinture d'un ami m'a fait penser qu'il serait bon de généraliser le principe à tous mes pots.
J'ai donc été piocher dans la réserve de plombs de chasse du grand-père. Et tant qu'à ouvrir tous les pots, j'en ai profité pour bien nettoyer les bouchons, enlever les dépôts de peinture séchée en haut des pots et mettre par ci par là une goutte d'eau et une de médium.
J'ai aussi refait le plein de quelques mélanges et lavis maison.

C'est justement dans des cas comme celui des mélanges qu'on voit à quel point les pots Vallejo sont pratiques. Non seulement Vallejo propose des gammes de couleurs étendues, non seulement les pots permettent de bien conserver la peinture, mais en plus, ces pots-pipette permettent de compter les gouttes ! Au moins, les mélanges sont toujours les mêmes.

Il n'y a que deux exceptions en ce qui concerne la qualité de la peinture : le Rouge (033/926) et le Bleu de Prusse Foncé (050/899). J'ai eu beau utiliser plusieurs pots, achetés dans plusieurs magasins, j'ai toujours les mêmes problèmes.
Le Rouge (un rouge foncé en fait) souffre d'une mauvaise compatibilité entre le liant et les pigments. Agiter dans tous les sens le pot avant de m'en servir n'y change rien. Au final, j'ai jeté mes pots de Rouge et les ai remplacé par du Red Scab de chez Games Workshop.
Le Bleu de Prusse Foncé souffre du problème inverse : liant et pigments forment un pâté bien compact avec le temps. Rajouter de l'eau et du médium ne fait que retarder le problème.
Pour le moment, je n'ai pas encore trouvé de référence de remplacement. Le Regal Blue de Games Workshop est trop clair. Peut-être le Necron Abyss GW Fondation ? Mais les peintures GW Fondation passent mal en lavis, donc ça n'ira pas non plus. En attendant, une agitation régulière du pot permet de le garder utilisable.


Donc voilà, mon kit peinture est de nouveau parfaitement opérationnel. Il ne manque plus qu'une bonne dose de motivation pour remettre la machine à peindre en route.

2 commentaires:

  1. Desolator.... Desolator.... Hein, quoi ? Moi ? Non, j'ai rien dit.

    RépondreSupprimer
  2. Un jour, oh oui, un jour il sera peint !

    RépondreSupprimer